Les coulisses de la Haute Couture

Le Musée des Tissus, aujourd’hui propriété de la Région, présente depuis le 9 novembre, jusqu’au 8 mars 2020, une exposition exceptionnelle, dédiée au grand couturier Yves Saint-Laurent, qui à l’instar de ses prédécesseurs, et notamment de Christian Dior dont il est l’assistant puis le successeur en 1957, passe commande aux manufactures lyonnaises dès sa première collection

Collaboration avec les soyeux lyonnais

Un savoir-faire ancestral, celui de l’industrie textile lyonnaise, se retrouve ainsi sous les feux des projecteurs. Cette mise en perspective a beaucoup de sens : elle relie le créateur à la fabrication, l’artiste à l’artisan, et l’usine au défilé. À travers cet évènement, le musée retrouve toute sa splendeur et gagnera une nouvelle notoriété méritée. Quoi de mieux en effet que de magnifier dans cet écrin lyonnais les collections de l’un des plus grands créateurs du vingtième siècle qui a connu des liens très forts avec huit maisons lyonnaises, « ceux qui travaillent dans la lumière et ceux qui travaillent dans l’ombre ».

@ D.R.

Pendant des siècles, les tisserands lyonnais ont produit une qualité incomparable et une diversité infinie d’étoffes imprimées et tissées qui ont contribué à perpétuer la tradition de la mode française, les variétés et les combinaisons ne connaissaient pas de limites. Tout au long de la carrière prolifique d’Yves Saint Laurent, la connaissance intime qu’il avait des particularités de chaque type de tissu permit au couturier d’explorer toutes leurs potentialités.

Le lien exceptionnel tissé par Yves Saint Laurent avec les fabricants de tissus lyonnais est indéniable ; cette relation unique n’a cessé d’accroître et de nourrir leur influence réciproque. L’apport constant de textiles nouveaux et innovants venant de Lyon, choisis par Yves Saint Laurent pendant plus de quarante années de création, est un témoignage de l’industrie textile française qu’illustrent magnifiquement cette exposition qui propose des pièces peu connues du couturier, certaines présentées pour la toute première fois.

Pendant des siècles, les tisserands lyonnais ont produit une qualité incomparable et une diversité infinie d’étoffes imprimées et tissées qui ont contribué à perpétuer la tradition de la mode française.

@Sophie Carré

Yves Saint Laurent demeurera toujours un couturier français et restera à jamais associé à cette industrie lyonnaise typiquement française.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.