Les canuts

Les Amis du Musée des Tissus organisent à l’espace culturel Saint-Marc – 10 rue Sainte Hélène – 69002 Lyon, deux soirées en références aux canuts :

Lundi 6 décembre à 18h30 : « La Note brève » Chansons de Canuts – Entrée : 10 euros

Lundi 13 décembre à 19h30 : conférence « Dans l’atelier d’un canut » par Hélène Carleschi de l’association Soierie vivante.

Aux XVIIe et XVIIIe siècles, la soierie lyonnaise fait la richesse de la ville, cependant elle est soumise aux multiples aléas que sont la mévente ou la surproduction. Même dans les époques de prospérité, l’ouvrier ne peut épargner.  Ses conditions de vie sont très précaires, et son salaire dérisoire ; les canuts sont dans la misère.

Ces siècles sont marqués par des luttes sociales, dans tous les corps de métier, et spécialement dans l’industrie de la soie, appelée la Fabrique, qui occupe quarante mille travailleurs à la veille de la révolution.  Les insurrections de 1831 et 1834 ont longtemps été considérées comme les premières luttes violentes entre le capital et le travail.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.