Les auto- écoles en colère

Une manifestation rassemblant bon nombre d’auto-écoles du sud-est de la France, environ quatre cents véhicules, a eu lieu lundi 29 novembre.

Partis de Gerland, trois cortèges ont rejoint les quais du Rhône, dont un qui sur l’axe nord-sud, a fait une opération escargot de la Mulatière au pont Lafayette, avec station sur le quai Jules Courmont, avant de partir pour la préfecture.

Evolution intéressante mais trop rapide – Les moniteurs sont pour un nouveau code de la route, qu’ils attendent depuis longtemps, mais pas dans la précipitation. « Il n’y a eu aucune concertation relève l’un d’eux, nous sommes d’accord pour améliorer la sécurité routière, mais pas n’importe comment ». Ils demandent que les outils adéquats leur soient fournis, sans bâcler les formations. Le gouvernement veut mettre en place cette réforme à partir du 15 avril, mais les auto-écoles n’ont pas le temps de se retourner. Quatre mois sont généralement nécessaires pour former les élèves, six semaines ne sont pas suffisantes, surtout quand les documents, logiciels (une banque de données de mille questions) et mises à jour nécessaires ne sont pas encore arrivés !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’ensemble de la profession demande un délai de six mois avant la mise en application de cette réforme qui permettra aux personnes de passer leur code hors auto-école.  Cela se fera chez des opérateurs privés comme La Poste ou Vinci, qui via internet transféreront les résultats au ministère qui les fera connaitre à la préfecture. « Cela casse notre profession, avance un moniteur venu de Marseille pour l’occasion, cette privatisation du code risque d’entrainer celle de la conduite ». Un permis différent se profile à l’horizon, car le privé cherche des gains, les coûts risquent de flamber !

contact: lyon-presquile@orange.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.