L’énergie du cœur

Dimanche dernier, une jeune femme SDF dormant passage de l’Argue a été agressée par deux jeunes qui ont mis le feu à sa couverture. La videosurveillance a permis d’arrêter les coupables, mais la victime souffre de brulures.

Des appels sans réponse

« Il est inadmissible que des femmes et des enfants car il y en a plus qu’on ne le croit, dorment dans la rue, surtout par ces périodes de grand froid » s’insurge Jean-Marc Roffat président de l’association Donner la main Don de soi, qui effectue régulièrement des maraudes dans la presqu’ile, arrêtons les dégâts ! ». Ces pauvres hères n’ont pas demandé à être à la rue, ce sont des humains qui suite à une période de maladie, de chômage ou à un surendettement ont été emportés par le boulet de la société. « On n’a plus aucune personnalité quand on est sur le trottoir, affirme Jean-Claude qui a vécu cela pendant dix-sept ans, puis avec l’aide de l’association, a pu s’en sortir, personne ne nous fait de cadeau ».

L’Etat et la municipalité doivent s’occuper de ceux qui sont dans la rue car ils n’ont plus rien. Jean-Marc Roffat n’hésite pas à s’adresser au Président de la République, et à lui demander de le recevoir, pour qu’ensemble ils puissent trouver une solution pour remédier à ces situations de détresse, car il a déjà fait des propositions, jusqu’à la commission européenne à Bruxelles, mais jusqu’à aujourd’hui personne n’a voulu l’entendre.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *