Le train du commerce

Promouvoir l’emploi et la formation du commerce en gros et à l’international est l’objectif du train « B to B my job », qui parcourt la France, s’est arrêté mercredi 7 février à la gare de Perrache et qu’un millier de jeunes sont venus visiter.

Une branche économique importante

Ce secteur recrute quatre-vingt-dix mille personnes par an, et a des difficultés à trouver les bons profils. Le commerce de gros est un acteur peu connu dans lequel il est possible de faire carrière. Il offre de nombreux métiers, comme le conseil, la logistique, commercial sédentaire ou itinérant … ou chauffeur livreur qui est le dernier ambassadeur du grossiste auprès des clients. « Le commerce de gros participe à l’aménagement du territoire en allant livrer les petits magasins dans la campagne » affirme Annabel André-Laurent vice-présidente du Conseil Régional. Les stages sont dans ce secteur très important, ils permettent aux deux partis, l’entreprise et le jeune, de s’apprécier mutuellement, ce qui facilite l’embauche. « Dans le commerce de gros, le sourcing est stratégique indique Hughes Pouzin directeur de la société CGI (Commerge Gros International) organisatrice de l’évènement en partenariat avec la SNCF, il faut jouer la carte de l’innovation, du local ».

Il y a cinq mille trois cents entreprises de commerce de gros tous secteurs confondus en Auvergne-Rhône-Alpes, qui emploient soixante-trois mille salariés, il s’agit donc d’un secteur important qui pèse sur le marché du travail.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *