Le tourisme, une priorité

Les premières assises régionales du tourisme, réunissant les départements, agences et offices de tourisme, fédérations d’hébergement, stations thermales, intercommunalités, ont eu lieu le vendredi 9 septembre à l’Hôtel de Région.

Offrir une gamme étoffée – L’objectif des élus est de devenir, étant donné le fort potentiel qui existe en Auvergne-Rhône-Alpes, la première région touristique de France, ce qui au premier semestre 2016 en terme de fréquentation, est le cas.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour ce faire, elle a déterminé cinq thématiques dans lesquelles elle va investir. La première est de travailler sur les grands sites qui sont des aspirateurs, et permettent de conseiller d’autres lieux aux touristes.  Puis vient la montagne qui est un atout extraordinaire, car Auvergne-Rhône-Alpes présente toute la gamme, des plus bas au plus hauts massifs. Le thermalisme est également très important, avec vingt-quatre stations régionales, tout comme la pleine nature et l’itinérance, secteurs qui se développent fortement, sans oublier l’œnotourisme et la gastronomie « Nous devons nous imposer comme l’une des toutes premières destinations touristiques au monde, avance le président Wauquiez, le tourisme est un enjeu majeur pour notre avenir, c’est par la performance et l’innovation que nous réussirons. »

La région va mettre de l’argent sur la table pour accompagner les projets et espère ainsi créer dix mille emplois au cours du mandat, sachant qu’aujourd’hui cent soixante-huit mille personnes sont salariées dans ce secteur et que le budget en hausse de 7%, se monte à trente-deux millions quatre cent mille euros.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.