Le spectacle fait loi

Lundi soir, le confinement a été repoussé jusqu’au 11 mai, ce qui est une bonne chose pour les uns qui redoutent une deuxième vague si celui-ci arrive trop tôt, mais grande source d’inquiétude pour les commerçants et chefs d’entreprise.

Optimisme de rigueur !

Le confinement commence, question sanitaire, à porter ses fruits, il est trop tôt pour baisser la garde, et pourtant l’avenir économique et social du pays en découle. Il est nécessaire que cette dernière reparte rapidement. D’ailleurs, le président du Medef appelle les entrepreneurs à relancer la machine, patrons et salariés sont inquiets.

@ Yehua -//CHINENOUVELLE_1.1516/2003250818

Mais déconfinement veut dire masques, test, et la France en manque ! Bref, un imbroglio difficile à surmonter, mais non insurmontable, car qui se souvient des épidémies de 1957 et de 1968 qui étaient d’ampleur comparable, trente mille morts en France, mais qui n’ont pas soulevé un tel tollé ! Il n’y avait pas eu de confinement, et la France et le monde, puisque les deux venaient également de Chine, s’en sont relevés ! Cependant, le confinement reste aujourd’hui le moyen principal pour faire décroître l’épidémie.

La pandémie actuelle qui rappelle à l’homme qu’il est vulnérable, fait progresser la science qui cherche à inventer remèdes et vaccins pour lutter contre, et l’humanité, comme un seul homme, fait passer la vie avant l’économie. C’est magnifique ! 

Alors courage, la propagation du virus ralenti, l’espoir renait, l’humanité est sur le chemin de la victoire,  !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.