Le savoir-faire lyonnais

« Le Grand Réfectoire » de l’Hôtel Dieu doit être livré au quatrième trimestre 2018, et les travaux ont commencé il y a seulement quinze jours !

Patrimonial et contemporain

Mais comme le précise l’architecte Franck Vella « Nous ne touchons pas à l’écrin, nous devons respecter les lieux ». Aussi, que ce soit le sol, les ouvertures, les vitraux, les boiseries et le plafond, tout est conservé dans le design d’antan, ce sera le mobilier qui apportera la modernité.  « L’idée n’est pas de réinventer, indique le directeur Emmanuel Sailer, mais de réinterpréter ».

Le Grand Réfectoire, lieu historique où les religieuses prenaient leurs repas, offrira une cuisine lyonnaise traditionnelle, parfumée parfois de touches exotiques, sous la houlette du chef étoilé Marcel Ravin. Problème, ce dernier ne sera présent que trois jours par mois ! « Mais précise-t-il, le chef donne la philosophie de la cuisine ! ». Ainsi seront servis des mets plutôt régionaux tels que quenelles, saucissons pistachés ou poissons d’eau douce, à des prix corrects.  Fort de deux cents couverts à l’intérieur et de cent quarante sur la terrasse ce temple de la gastronomie lyonnaise gardera en mémoire le souvenir d’un passé humaniste.

A l’étage se trouvera un bar à cocktails « L’Officine », avec terrasse donnant sur le Grand Dôme, qui sera une parenthèse au cœur de l’agitation urbaine.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.