Le manège en sursis

.Après que la mairie des 2e,, avec l’appui de celle du 1er et d’une partie du 4e, ait  manifesté son soutien au manège Le Carroussel place de la République, c’est au tour de Centre Presqu’ile, comité d’intérêt local du territoire, avec l’assistance du Conseil de Quartier, et des associations Habiter rue Mercière et Célestin demain, de s’indigner lundi 14 décembre, d’un départ prévu début janvier

Avant tout, concerter ! – Le patron Peter Hilt a lui-même provoqué la Ville de Lyon, en demandant le renouvellement de son autorisation de placement. Celle-ci  lui a alors répondu que des travaux allaient être réalisés pour rendre le lieu piétonnier, et qu’il n’y aurait donc plus de manège à cet endroit. « Qu’il y ait des travaux très bien, avance le patron, mais nous savons parfaitement que la vraie raison tient au repeuplement du quartier Grolée ». En effet, une enseigne japonaise désirant s’installer rue Président Carnot aurait demandé le départ du manège qui d’après elle cache la visibilité. Il est à relever que jamais personne ne s’est plaint de ce manège qui fait partie de l’animation du Centre-ville, et est pour beaucoup un point d’attrait.

Centre Presqu’ile, qui a envoyé un courrier à Gérard Collomb maire de Lyon, courrier affiché sur le manège aux vues de tous, souhaite que ce départ soit différé jusqu’au début des travaux qui ne semblent pas encore être programmés, de manière à laisser du temps pour la concertation. D’autre part, peut-être serait-il possible d’envisager un autre emplacement sur la place de la République ? Affaire à suivre, car Peter Hilt doit rencontrer la mairie centrale lundi …

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.