Le mal est toujours là

Les partis, mouvements politiques, associations et organisations syndicales du Rhône ont lancé un appel à la mobilisation contre l’antisémitisme qui s’est manifesté par un rassemblement mardi 19 février place Bellecour au niveau du veilleur de Pierre.

Tolérance zéro

Les actes antisémites se sont dramatiquement multipliés au cours de l’année 2018, trente ont été comptabilisés en Auvergne-Rhône-Alpes, augmentation sensible par rapport à l’année précédente. Ceci est l’affaire de la nation toute entière, la République ne peut accepter la banalisation de la haine.

Une minorité de français sont antisémites, mais cela rejailli sur dans tout le pays. Il est important que toutes les communautés religieuses se soient réunies pour respecter l’histoire juive, dire non aux profanations, et combattre le fléau de l’antisémitisme qui est un délit. « La communauté est bouleversée par tous ces actes malfaisants à son encontre, assure le Grand Rabbin Richard Wertenschlag, nous sommes anxieux et avons peur du lendemain ». Il est important que l’humanité s’unisse pour lutter contre la haine de l’autre et la folie des hommes. Pour changer les mentalités, il existe un levier, l’éducation.

Les services de l’Etat luttent contre ces actes en travaillant sur les valeurs de citoyenneté, car l’antisémitisme, ce n’est pas la France, seuls quelques segments de la société sont travaillés par des replis identitaires.

Chaque attentat, c’est autant de familles qui quittent la France. En Auvergne-Rhône-Alpes, un millier est parti ces deux dernières années.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.