Le Jardin des imprimeurs

Dans le cadre du Festival des Roses, le musée de l’imprimerie et de la communication graphique propose dès à présent et jusqu’au 12 juillet l’exposition le Jardin des Imprimeurs.

La rose, mais pas seulement – Très belle occasion d’aborder l’illustration botanique, outil indispensable pour l’avancée des sciences. Cette exposition où presque tous les ouvrages ont été imprimés à Lyon,  au travers de laquelle est présentée l’évolution des fleurs, des plantes, des légumes et des végétaux en général, incite à un dialogue permanent, un double regard, entre botanistes et imprimeurs auxquels un hommage est rendu.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La capitale des Gaules est à la jonction des trois grands climats européens : océanique, méditerranéen et continental, ce qui permet une grande variété de plantes. Dans cette ville jardin, la richesse botanique est extraordinaire. Dès le XVIe siècle, la médecine s’en empare tout comme les imprimeurs qui vont graver leurs propres végétaux. C’est le début des sciences, les gens ont soif de connaissances, aussi l’imprimerie joue-t-elle un rôle important dans leur diffusion

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A la même époque sont introduits en France de nombreux légumes tels le poivron, l’aubergine, le choux ou la pomme de terre, le cardon, les blettes et l’artichaut. La botanique a alors un rôle très important en étant utilisée dans différentes disciplines, médecine, pharmacie, soierie.

Au XIXe, Lyon est l’un des plus grands centres horticoles où la rose tient une place de choix. Le musée a souhaité ressusciter la rose lyonnaise qui va être connue grâce aux expositions universelles, et fera le tour du monde.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.