Le foot et ses fans !

La ville de Lyon et nombre de lyonnais sont très enthousiastes à l’idée de recevoir l’Euro 2016, en Juin et début Juillet.

Lieu ultra sécurisé – Cet évènement constitue pour l’agglomération, un formidable vecteur d’attractivité, d’image positive et de modernité. « Il s’agit d’un moment très important, indique Georges Képénékian, 1er adjoint délégué aux grands évènements, certes le contexte est difficile, mais il sera maitrisé. »

La fan zone est un lieu qui a été imaginé depuis quelques années, pour rassembler ceux qui n’ont pas de billet ; elle est une manière de regrouper dans un lieu unique tous ceux qui apprécient le foot.

Afin que ce rendez-vous soit le plus souriant et festif possible, cette fan zone sera place Bellecour. Deux écrans géants, à l’est et au centre de la place, permettront aux spectateurs de suivre tous les matchs. Elle sera active pendant presque un mois, du 10 juin au 6 juillet. Bien sûr, des mesures de sécurité seront prises, car pour les matchs importants vingt à vingt-deux mille personnes pourront se retrouver sur la place. Le pourtour de la zone sera délimité, et la police plus cent à cent vingt agents de sécurité seront en permanence sur le site et dans le secteur. Le parking ne sera pas accessible, les abonnés seront ventilés ailleurs.  « Il y aura certainement des moments tendus, explique Jean-Yves Sécheresse adjoint délégué à la sécurité, le dispositif de prévention sera à la hauteur des enjeux car un évènement à caractère terroriste n’est pas à écarter. ». Les piétons devront faire le tour de la place, sans pouvoir la traverser, et à certaines heures la circulation sera interdite. « Nous avons prévu le maximum, poursuit le 1er adjoint, mais il faudra vivre en temps réel ».

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Impact économique important – Beaucoup de personnes habitant dans le secteur sont soucieuses des répercussions, mais il faut savoir que les supporters ne vont jamais dans les lieux excentrés, la foule se rassemble dans le centre-ville. « Il est préférable de sécuriser un lieu tel que Bellecour, car de toute façon il y aura beaucoup de monde dans la presqu’ile qui sera surveillée des Terreaux à la Confluence, ajoute Loïc Graber adjoint à la démocratie participative, il faut être capables d’anticiper ». De toute manière, le public de l’Euro 2016 n’est pas formé de casseurs, mais de passionnés de foot et de familles. Il n’empêche que pour entrer dans la fan zone, entourée de palissades, il faudra passer sous l’un des vingt-deux portiques de sécurité, et que le site sera fermé de 23h45 à midi. Cependant, si le Conseil de Quartier va dans le sens de la municipalité, le Comité d’Intérêt local Centre Presqu’ile, attentif au bien être des riverains, reste mobilisé. « Nous avons écrit au préfet et au maire, car plus que la fan zone, notre souci est ce qu’il va se passer autour, indique le président Bernard Colombaud, nous demandons donc que la consommation d’alcool sur la voie publique soit interdite car les débordements viennent souvent des personnes en état d’ébriété, et qu’un numéro d’appel d’urgence soit mis en place, car si les nuisances nocturnes sont supportables un jour ou deux, elles ne le sont pas pendant un mois ».

Cet événement exceptionnel, vitrine pour la ville, pour lequel  l’ensemble des acteurs économiques est mobilisé, est vu comme une opportunité par les commerçants qui estiment que sur les vingt mille touristes présents sur la place certains jours, un bon nombre devrait faire honneur aux boutiques et aux cafés.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.