Le champ des possibles

Attentive aux besoins exprimés par la population, la nouvelle équipe municipale acte qu’il est urgent de redonner de l’espace à la nature en ville, en recréant mais aussi en conservant des zones boisées, couvertes et respirables, accessibles à tous.

Faire évoluer sans étouffer

De ce fait, la parcelle végétalisée du 33 rue du Bon Pasteur dans le 1er arrondissement, sera préservée. Le projet envisagé comprenait notamment la construction d’un nouvel ensemble immobilier, conduisant à la disparition de l’un des rares ilots de végétation du quartier. En 2018, suite à une mobilisation d’habitants, le conseil du 1e arrondissement s’était prononcé contre le projet situé dans les Pentes de la Croix-Rousse, mais cela n’avait pas fait reculer la ville.

Aujourd’hui, la maire de Lyon Grégory Doucet, dit Stop ! Conformément à ses engagements, il ne souhaite pas accroitre le niveau d’artificialisation des sols, en commençant par préserver les espaces naturels existants. la nouvelle équipe municipale acte qu’il est urgent de redonner de l’espace à la nature en ville, en recréant mais aussi en conservant des zones boisées, couvertes et respirables, accessibles à toutes et à tous. La Ville de Lyon engagera avant la fin de l’année un appel à projet pour co-construire avec les habitants un projet pérenne sur ce site qui reste à ce jour propriété de la Ville. « Le 1er arrondissement est l’un des arrondissements les plus denses et les plus minéraux de la ville, indique Grégory Doucet maire de Lyon, le déficit d’espaces végétalisés, d’ombres et d’îlots de fraîcheur se fait cruellement sentir ».
Le souhait de la municipalité est de travailler avec le secteur immobilier, sur des projets plus cohérents et respectueux des espaces naturels.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.