L’argent valse !

Jeudi, les bacs à fleurs de la rue Edouard Herriot ont été enlevés après quelques mois d’existence, qui ont beaucoup fait jaser !

Près d’un million d’euros ont été engloutis dans cette opération. Ils avaient été montés sans concertation, et tirent leur révérence à la va vite, sans crier gare !

Christelle qui habite dans la rue même, pousse un grand Ouf en les voyant partir « Ils étaient source de bouchons, de pollution et de saleté » reconnait-elle. De même Marjorie qui travaille passage de l’Argue est très satisfaite, car ses clients aiment venir en voiture ! En revanche Aladine qui habite Meyzieu et travaille aux Jacobins trouve dommage qu’ils s’en aillent, « la verdure en ville, c’est chouette » lance-t-il !

Cependant, à la décharge de Gérard Collomb, les lyonnais demandaient de la verdure à tout prix, il leur en a mis, mais pour un piètre résultat. « Ecologie en ville d’accord, lâche Marie-Odile, mais de manière raisonnée et appropriée ».

Maintenant, quelle est leur destination ? Il est à espérer qu’ils seront installés en des lieux qui pourront les accepter, comme la rue Victor Hugo 100% minérale à ce jour, ou certaines cours d’écoles. Dans tous les cas, il ne faudrait pas qu’une fois de plus l’argent public soit gaspillé.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.