La ville en colère

Les agents du service public de la ville de Lyon ont manifesté le jeudi 4 mai devant l’Hôtel de Ville place de la Comédie, car il n’y a plus de dialogue social au sein de la mairie centrale. « Depuis un an, avec l’arrivée du nouveau directeur général des services, tout passe par la force, nous n’avons plus notre mot à dire » indique Richard Delauzun secrétaire général de la CGT. En effet, la ville semble avoir décidé de ne plus concerter. D’autre part elle continue à supprimer des postes, ce qui alourdit la charge de travail pour les autres, et entraine des mises en maladie, l’absentéisme augmente.

Les syndicats demandent à ce que la ville et particulièrement le premier magistrat Gérard Collomb, acceptent de renouer avec le dialogue social, et prennent en compte leurs observations.

contact: lyon-presquile@orange.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.