La pression monte !

Alors que l’examen du projet de loi bioéthique par la commission spéciale du Sénat vient de débuter, près de quarante piquets de mobilisation se sont tenus samedi 30 novembre dans le Rhône, dont plusieurs dans la presqu’ile, Terreaux, Carnot, Archives, Confluence !

La filiation est une richesse

Organisées par le collectif Marchons Enfants, ces mobilisations avaient pour objectif de s’adresser aux Français, de distribuer des tracts pour leur faire comprendre que la loi de bioéthique en préparation est à proscrire, ou tout au moins une partie, celle concernant la PMA. Ce projet de loi veut fonder la filiation non pas sur la réalité charnelle de la naissance mais sur l’intention de deux femmes d’être parents « La dignité des femmes et des enfants n’a pas de frontière clame Aude Mirkovic de l’association Juristes pour l’Enfance, la France patrie des droits de l’Homme, doit urgemment agir en ce sens au niveau international ».

L’article 7 de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant, dont la France est signataire, stipule que « les enfants ont, dans la mesure du possible, le droit de connaître leurs parents et d’être élevés par eux. ». Cette loi va à l’encontre de cet article puisqu’elle veut faire disparaitre le père.
D’autre part est prévu le remboursement à 100% de la PMA par la Sécurité Sociale qui aujourd’hui ne peut plus débloquer suffisamment d’argent pour des causes majeures, il y a donc incompréhension

Ensuite, l’adoption de la PMA sans père conduira inévitablement à la GPA donc à l’abnégation de la mère qui ne sera plus que porteuse. Cela est inacceptable et intolérable. Les enfants n’ont pas à être soumis au seul désir des adultes, mais en plus quand cela est organisé par la loi, c’est un scandale !

« Comment admettre que des personnes qui s’expriment de façon si forte, mais respectueuses de la loi et de leurs concitoyens se heurtent au refus de dialoguer du gouvernement et du Président de la République ? s’interroge Marc Darcier de la Manif pour tous, que devient notre démocratie ? ».

La PMA organise délibérément l’effacement du père, et cela, une majorité de français droits dans leurs bottes, n’en veulent pas !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.