La première église de Lyon

Au cours de la semaine écoulée, le Cardinal Philippe Barbarin a effectué une visite pastorale dans le quartier de Saint-Nizier.

Visite enrichissante

Après avoir partagé dimanche dernier,  le petit déjeuner Ozanam avec une soixantaine de sans abri, ce qui l’a mis en joie, il a découvert le territoire paroissial, bien différent de celui d’autres quartiers de la ville, puis bénéficié d’une visite privée de l’église, ce qui lui a permis d’apprendre, lui qui n’est pas lyonnais, ou de se remémorer que l’histoire de ce lieu remonte aux années 150 de notre ère, lorsque Pothin et Irénée sont arrivés en provenance de Smyrne, pour évangéliser.

Puis le Cardinal a rencontré les différents mouvements ecclésiaux, accueil, groupe alpha etc., et visité une dizaine de commerçants du quartier ayant des liens avec la paroisse. « La communauté est extraordinaire, très vivante, et elle porte un réel projet ecclésial » assure-t-il.

Il n’y a jamais eu de fouilles archéologiques à Saint-Nizier, mais l’on soupçonne que dès les premiers temps, il ait existé une chapelle souterraine où furent déposés les restes des martyrs de 177. La première église, la basilique des saints apôtres Pierre et Paul, remonte aux années 400. Elle prendra le nom de Saint-Nizier lorsqu’au VIe siècle, sur la tombe de l’évêque éponyme, eurent lieu de nombreux miracles.

Incendiée au 13e par les vaudois, au nom des pauvres de Lyon, l’église actuelle est construite du 14e au 16e siècle. Puis ce fut une période très faste jusqu’à la Révolution pendant laquelle elle fut utilisée comme grenier à grain, ce qui a permis de la sauver ainsi qu’un certain nombre d’objets sacrés.

Lors d’une première restauration au 19e fut construit le clocher sud, mais c’est surtout de 1970 à 1990 qu’une réfection totale de l’église  permit de l’amener à son niveau actuel.

contact: lyon-presquile@orange.fr

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.