La pollution tue

Le Conseil municipal extraordinaire qui s’est tenu le mercredi 23 mars a eu comme thème, la protection de l’atmosphère et de l’environnement.

Impact avéré de la qualité de l’air sur la santé

Cent mille décès annuels en France sont causés par les particules fines, et la pollution, il faut réagir ! Cette dernière a d’après l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), un impact important sur la santé, il faut donc continuer à agir, en allant plus vite et plus loin.

C’est précisément ce que proposent la ville et la métropole, en renforçant les objectifs proposés, du Plan de Protection de l’Atmosphère 3 (PPA3), comme les crit’air dans la Zone à Faible Emission (ZFE), pour devenir exemplaire en la matière et porter attention aux plus précaires.

L’effort collectif est indispensable, des résultats ont déjà été obtenus, avec la piétonnisation des abords des écoles par exemple, et la politique actuelle de la municipalité – restriction de la circulation, diminution des constructions ainsi que rénovation et isolation des bâtiments, abandon des projets de métro – va dans le sens d’une amélioration de la qualité de l’air. « Ce PPA3 doit faire l’objet d’une co-construction entre l’ensemble des acteurs de la ville, collectivités, entreprises, associations etc. » déclare Céline de Laurens adjointe déléguée à la santé. L’objectif est d’atteindre les chiffres donnés par ce PPA3, en 2027, sachant que l’OMS est de plus en plus contraignante.

Les pollutions industrielles ont été réduite, mais reste l’habitat et les transports. Lyon s’efforce actuellement de limiter la circulation et les constructions, pour agir sur ces deux derniers points. « La qualité de l’air est trop importante pour être négligée » poursuit l’adjointe. Le contexte de l’augmentation du coût des énergies incite la ville à aider les foyers les plus démunis qui luttent contre la précarité énergétique. Il y a besoin d’une politique préventive sur les émissions et la réduction des pollutions.

contact: lyon-presquile: orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.