La Nuit de l’Entreprise positive

Organisée par l’Institut Français du Leadership Positif en partenariat avec l’ESDES, la première Nuit de l’Entreprise positive a eu lieu le jeudi 5 octobre, à l’Université Catholique.

Changer de stratégie – Il s’agit de mettre en exergue une nouvelle posture des dirigeants afin de favoriser le bien-être des salariés. Cette soirée interactive avec une application mobile, a permis à chacun des quelques cinq cents participants, de réagir en direct.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

« L’entreprise positive demande de l’audace, indique Laurent Fiard président du Medef Lyon Rhône, l’entrepreneur est un explorateur qui innove ». Dans un monde qui bouge et se transforme, les entreprises doivent faire de même, se remettre en question, se réinventer et explorer de nouvelles voies. L’entreprise positive vise à aider les entrepreneurs à réussir leur révolution managériale, et promouvoir un nouveau modèle économique et social. Une personne épanouie au travail devient plus rentable, mais avant tout une transformation des dirigeants est nécessaire.

« Notre monde étourdissant a atteint ses limites, poursuit Laurent Fiard, il est temps de faire comprendre que le leadership positif est un modèle intelligent. » D’ailleurs certains dirigeants ont osé se remettre en question, et ça marche !

Ont suivi plusieurs témoignages comme celui de Michel de Rovira patron de Michel et Augustin, ou celui de Jean-Luc Grisot directeur général de Valrhona ou encore celui de Serge Trigano qui veut casser les codes de l’hôtellerie classique, pour choisir l’optimisme. Certains ont fait de l’enthousiasme un critère de recrutement, place à l’action !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.