La France en rébellion

Un rassemblement de plusieurs centaines de gilets jaune a eu lieu place Bellecour, le samedi 17 novembre, dès huit heures le matin.

Cela, pour un ras le bol généralisé. Il est normal de payer pour la collectivité, mais trop c’est trop. Le gouvernement veut obliger les français à rouler propre, mais tous ne le peuvent pas. En effet les prix des voitures électriques sont encore beaucoup trop élevés, et ce n’est pas celui qui gagne le SMIC qui peut se l’offrir. D’autre part, le prix de l’essence est exagéré. « Le gouvernement rajoute éternellement des taxes, mais on ne sait pas où va l’argent » clame Jean-Baptiste qui est fermement remonté. Certains considèrent qu’il y a un mépris de la classe provinciale,

« On est devant un cocktail explosifs » assurent-ils. Taxer ne fait pas évoluer, un grand nombre de français sont étranglés, ils ont besoin de leur voiture pour aller travailler, mais elle leur revient de plus en plus cher. L’Etat veut que les français changent de comportement, avec le covoiturage par exemple, mais il devrait avant tout faire des économies.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.