La Foire plébiscitée

Au XVe siècle, les foires étaient destinées à faire du commerce, à se rencontrer et à se donner des nouvelles du royaume de France. Mais aujourd’hui, avec internet et le e.commerce, la situation est bien différente, et pourtant la Foire de Lyon qui va se tenir à Eurexpo du 17 au 27 mars prochains, a toujours le vent en poupe !

Le virtuel n’a pas tué le réel
Les visiteurs, environ deux cent mille, viennent pour un grand nombre, dans l’intention de se laisser séduire, ils achètent souvent sur un coup de cœur, du fait d’une offre relativement exhaustive, et d’une présentation plutôt sympathique. « Mon défi est de faire entrer cette manifestation dans le vingt-et-unième siècle » indique la directrice Véronique Szkudlarek.
Aussi, en 2017, pour sa quatre-vingt-dix-neuvième édition, la foire de Lyon souhaite revenir aux sources en présentant des innovations. Le pole Innova Lyon regroupant entreprises et start-up régionales, suggèrera des produits qui ne sont pas encore sur le marché. Outre cela, tous les secteurs seront présents, avec une importante participation de l’artisanat. « Nous faisons une sélection des exposants, puis nous les mettons en avant de manière à ce qu’ils aient un retour sur investissement » poursuit la directrice. La foire n’est jamais la même, elle se renouvelle en permanence.
Les retombée économiques pour la région sont énormes, trente millions d’euros et cinq cents emplois annuels. La foire est une place forte du commerce, à dynamiser et à encourager.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.