Intelligence et travail en commun

Au début du Conseil municipal qui s’est tenu le jeudi 7 mai par visioconférence, Gérard Collomb maire de Lyon a remercié les soignants, les professionnels qui ont maintenu leur activité, et les agents de la ville restés en service au cours de ces deux mois de confinement, pour permettre aux services publics de fonctionner.

L’heure est à l’efficacité

Durant cette période de confinement, la ville a pris des mesures d’urgence allant dans le bon sens, et est restée en contact avec l’ensemble des acteurs concernés. Il est tout de même à regretter que les mairies d’arrondissement, qui connaissent le terrain, n’aient pas été davantage associées à la gestion de cette crise.

La délinquance a diminué de 30%, mais il est un fait que dans certains quartiers comme à la Guillotière, il a fallu prendre des mesures drastiques comme la fermeture des stations de métro !

Les activités vont à partir de la semaine prochaine reprendre progressivement, avec précaution, en respectant le port du masque et la distanciation, ce qui sera particulièrement difficile dans les transports en commun. La ville a acheté plusieurs millions de masques qui seront distribués pour équiper les lyonnais, comme cela a déjà été fait mardi au marché Saint-Antoine.

L’état d’urgence sanitaire, qui donne des pouvoirs accrus au maire, a été prolongé jusqu’en juillet. « Ce n’est pas une bonne chose pour les citoyens, relève Nathalie Perrin-Gilbert maire du 1er arrondissement, car il est urgent de préparer l’après confinement, aux niveaux économique et social ». Dans ces deux domaines, une crise forte, qui va demander une nouvelle organisation de la ville et des politiques publiques, risque de surgir prochainement. « Il sera nécessaire d’avoir des réponses adaptées, face aux nombreux défis qui seront devant nous » assure Denis Broliquier maire du 2e arrondissement. Les mots décentralisation et civisme seront alors plus forts que jamais !

Distanciation et gestes barrière resteront indispensables dans les semaines à venir. Afin de garantir la sécurité, les marchés ne réouvriront que progressivement. Il en sera de même pour les musées et les crèches où de grandes précautions seront prises.

Il y a exigence à repenser nos rapports, car tous les dogmes sont bousculés ! Mais la région lyonnaise est repassée dans le vert, couleur de l’espérance !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.