Instant solennel

A l’occasion du congrès des sous-officiers de l’armée de l’air, qui a eu lieu le week-end dernier, une cérémonie s’est déroulée samedi 5 mai, à Bellecour au pied du monument dédié à Antoine de Saint-Exupéry, ce qui a été l’occasion de rappeler sa biographie.

Homme accompli

Ce grand aviateur né à Lyon le 29 juin 1900, devenu pilote lors de son service militaire en 1922 était aussi un écrivain, un poète et un reporter reconnu. Il a passé une enfance heureuse, marquée cependant par le décès prématuré de son père alors qu’il n’avait que quatre ans.

Après un échec à l’école navale, il s’oriente vers les beaux-arts et l’architecture. Il devient pilote au cours de son service militaire en 1922, et la passion de l’air ne le quittera plus, il volera dans le monde entier. Parallèlement, il devient écrivain en s’inspirant de son expérience d’aviateur. C’est ainsi qu’il écrira Vol de Nuit, Courrier Sud etc.

Lors de ses raids aériens, il va entreprendre de grands reportages, comme à Moscou, au Vietnam ou en Espagne, ce qui vient enrichir sa production littéraire avec Terre des hommes qui reçoit le Grand Prix de l’Académie Française.

En 1939, il est affecté dans l’armée de l’air, mais lors de l’armistice, rejoint la résistance dont il sera l’un des piliers. En 1944, alors qu’il accompli une mission au-dessus de la Méditerranée, il disparait en mer le 31 juillet. Son avion sera retrouvé et identifié en 2003, au large de Marseille.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.