Humour politique

Se moquer de la politique locale dans une bonne ambiance était l’objectif de la soirée des Salades d’Or, organisée le lundi 1er avril à la Comédie Odéon au cours de laquelle cinq salades ont été remises aux « gagnants »

Pour le coup de gueule de l’année, elle est revenue à Blandine Brocart qui dans un tweet a pris à parti les Gilet Jaunes. Le coup de pompe a été décerné à Caroline Collomb qui n’a pas osé se présenter, pour son attitude déclinante vis-à-vis de la ville et de la métropole ; le coup d’un soir à Georges Képénékian pour être allé place Beauvau remettre sa démission de maire de Lyon, le coup de maître à Mourad Merzouki qui a participé à faire du rap un bonne discipline des banlieues ; et le Grand prix du Jury est revenu à l’association La Parole Libérée pour le combat qu’elle mène depuis quatre ans, contre la pédophilie.

Une soirée conviviale et pleine d’humour qui n’a vexé personne, malgré les nombreuses pointes lancées aux élus présents dans la salle !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.