Hommage aux Ukrainiens

Comme toutes les années en Ukraine et dans toutes les diasporas du monde dont Lyon, l’Holodomor de 1932-1933, famine génocidaire perpétuée en Ukraine par l’Union Soviétique, a été commémoré le samedi 23 novembre place Antonin Poncet.

Acte de mémoire

L’objectif était de faire disparaitre tout un peuple, mais le peuple ukrainiens malgré de lourdes pertes, a résisté. Ce génocide fut un évènement traumatique, son existence et son ampleur catastrophique, entre trois millions et cinq millions de morts, ne sont plus niées, il se range dans le contexte des famines soviétiques, produites par la collectivisation des campagnes, et les réquisitions, excessives de denrées alimentaires auprès des paysans. Les campagnes de réquisitions s’accompagnent d’une vague de terreur ; une loi, la loi des épis, qui permet de condamner à la peine de mort tout vol ou disparition de la propriété socialiste, est proclamée. Cent vingt-cinq mille personnes en feront les frais en étant envoyé dans les camps ou en étant exécutées.

« Le monde devrait cesser de détourner les yeux de ces nombreux crimes et génocides qui ont eu lieu au XXe siècle,  indique Mykolo Cuzin président du Comité Ukraine 33, n’acceptons pas le lynchage de l’Ukraine ». Au cours de ces deux années, le peuple Ukrainien a frôlé son extinction. Malgré les larmes versées il regarde toujours vers l’avenir, mais les luttes avec la Russie ne sont toujours pas terminées.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.