Héritier d’une longue histoire

Il y avait foule sur la place Gailleton, le mardi 7 novembre,  à l’occasion des cent ans du restaurant Le Vivarais qui avait mis les petits plats dans les grands !

Depuis sa création en 1917, cinq patrons différents se sont succédés, à commencer par cette mère ardéchoise, qui il y a un siècle a ouvert un bistrot place Gailleton. Celui-ci est rapidement devenu un bouchon lyonnais où tous les maires, d’Edouard Herriot à Georges Képénékian sont venus apprécier une cuisine délicate issue du terroir. « Hormis la nourriture, la discrétion et le respect des clients font notre force » indique le patron William Jacquier, qui associé à sa fille Audrey, a repris cet établissement il y a huit ans, et devant ses fourneaux, poursuit la cuisine qui a fait la réputation de ce fameux restaurant, qui au fil des années, est devenu une véritable institution !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *