Haute surveillance

La sécurité publique est un enjeu majeur. A ce sujet la mairie du 2e arrondissement reste sceptique quant au bon vouloir de la mairie centrale. « Beaucoup de rapports et de réunions, lance Pierre Oliver maire du 2e, au cours du Conseil d’arrondissement du jeudi 14 janvier, mais pas d’action ».

Il est cependant nécessaire de faire un gros travail dans ce sens, à commencer par le recrutement de policiers municipaux, et ensuite d’augmenter le nombre de caméras. Mais sur ce dernier point, l’adjoint à la sécurité, Mohamed Chihi, a jugé qu’il y en a suffisamment dans le 2e, et qu’il n’y a pas besoin d’en ajouter, d’autant qu’un audit est en cours pour analyser l’efficacité du système.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.