Grave problème

A l’occasion de la journée mondiale de l’environnement qui a lieu le vendredi 5 juin, il est utile de rappeler les conséquences dramatiques que peuvent avoir les changements climatiques sur les populations rurales et fragiles.

Si rien n’est fait pour le climat, l’humain peut être décorrélé de son environnement. Ainsi, les progrès de ces trente dernières années en matière de réduction de la pauvreté risquent d’être compromis. La situation climatique appelle à une mobilisation internationale urgente, afin de tenter de limiter l’impact sur les populations fragiles face à ces grands changements ! 

Les transformations climatiques représentent la plus grande menace pour le développement humain, et leurs effets généralisés pèsent de façon extrême sur les ménages les plus pauvres et vulnérables, en particulier les femmes et les enfants. 

Les menaces environnementales contribuent intensément aux crises, aux déplacements et aux conflits, du fait de l’impact du changement climatique sur la production alimentaire, les maladies et l’accès à l’eau.  Ce sont les pays les plus pauvres qui en subissent les plus grosses conséquences.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.