Gay Pride

Plus de dix mille personnes pour la vingt-deuxième édition de la Marche des Fiertés LGBTI (Lesbiennes, Gay, Bi, Trans et Intersexe) qui s’est déroulée le samedi 17 juin dans la presqu’ile, au départ de Bellecour.

« Ici et ailleurs, nos droits ne sont pas négociables ! » est le mot d’ordre de cette année. Après les résultats des élections, l’association n’est pas très optimiste sur les évolutions sociétales dans les années à venir, et pourtant leurs revendications sont toujours là. « Le gouvernement doit aussi se mettre très vite « en marche » pour mettre enfin un terme aux discriminations d’État » indique le porte-parole Olivier Borel. Ils demandent que la PMA soit ouverte à toutes les femmes, et que le changement d’état-civil des trans soit sans condition, libre et gratuit.

Les LGBT veulent rester solidaires avec les personnes des autres pays qui sont souvent persécutées pour leur genre

« La France, avec l’Union Européenne, doivent fermement condamner les atteintes aux droits humains des personnes LGBTI et œuvrer pour une dépénalisation universelle de l’homosexualité ».

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *