Gardons espoir !

Le grand couturier et créateur Hubert de Givenchy a reçu à la suite de son intervention à propos du Musée des Tissus, un courrier du Président de la République qui se voudrait rassurant, mais …

Dynamiser et mettre en valeur
Tous les lyonnais sont d’accord sur le fait qu’il n’est pas possible de fermer une telle institution, mondialement connue, et représentative de la Ville de Lyon. François Hollande, sensible à l’expression de ces préoccupations, certifie que l’Etat est particulièrement attentif à ce dossier, sur lequel la ministre de la culture est pleinement mobilisée. Elle travaille avec les collectivités territoriales, notamment la Ville de Lyon, afin de trouver la meilleure solution possible, de manière à le préserver.Ce sujet n’a cependant pas été évoqué lors de sa venue à Lyon le 2 mars !
« Nous réfléchissons à une solution viable, indique Jean-Dominique Durand adjoint délégué au patrimoine, mettre les moyens de plusieurs musées en commun serait peut-être judicieux, et permettrait la conservation du musée des tissus ». Il serait également possible de changer de modèle, et que ce soit les entreprises intéressées qui contribuent à son rayonnement. « Malheureusement, l’Unesco ne peut rien faire, certifie Laurent Stéfanini Ambassadeur de France auprès de cet organisme, c’est un problème local et national ».
Après plus d’une année de lutte pour préserver cette institution, sans avoir obtenu aucune perspective concrète quant à son avenir, la ville, d’après Jean-Dominique Durand, fait un travail de fond, « il faut faire confiance » assure-t-il !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *