Fuite en avant

Le conseil métropolitain a voté la reconduction pour 2018 des taux de Taxe d’Enlèvement des Ordures ménagères (TEOM) qui génèrent depuis une dizaine d’années un excédent illégal de quelques trente millions d’euros par an, pratique qui a été formellement condamnée à plusieurs reprises par le tribunal administratif de Lyon.

Tous les citoyens doivent respecter la loi et les règles qui régissent le fonctionnement des institutions, et particulièrement les élus ! Or la Métropole de Lyon n’en a cure ! « Elle fait l’impasse sur l’illégalité de ses décisions parfaitement inciviques, soutient le président de Canol, nous demandons le remboursement du trop-perçu ». Mais malheureusement cette pratique locale est peu connue et n’a pas un écho suffisant auprès du grand public. Cette association de contribuables s’est donné  pour mission d’exercer des contre-pouvoirs suffisamment structurés, compétents et forts pour prendre le relai des citoyens.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.