Fruit d’une gestion rigoureuse

Au cours des quatre dernières années, les contraintes financières de la ville ont été fortes, mais elle s’est toujours efforcée d’avoir un résultat satisfaisant, et particulièrement en 2017, comme l’a relaté Richard Brumm, 1er adjoint délégué aux finances, lors du Conseil Municipal du lundi 28 mai.

Moment de vérité

Le compte administratif est satisfaisant grâce à un plan de marges de manœuvre qui permet de modérer les dépenses, et de minorer les investissements, en absorbant la diminution des recettes.

Les dépenses de fonctionnement ont été maitrisées à cinq cent quatre-vingts millions d’euros, sachant que plus de la moitié reviennent à la masse salariale et que 20% sont des charges à caractère général.

Pour accompagner les populations nouvelles, et répondre aux besoins, cent dix millions d’euros ont été investis pour l’équipement. « Ceci n’est pas facile, car depuis 2013, les dotations de l’Etat ont baissé de quarante millions, indique le 1er adjoint, d’où une baisse de l’épargne, et un résultat financier en diminution de 1% ».

Soixante-dix millions d’emprunts nouveaux ont été sollicités en 2017, ce qui amène la dette en cours à quatre cent vingt-trois millions d’euros, soit un endettement de huit cent vingt-neuf euros par lyonnais. « Malgré les contraintes, nous avons poursuivi nos efforts pour faire des économies, poursuit l’adjoint, ceci à travers une multitude d’actions ». L’objectif étant d’accroitre le développement sans aggraver les dépenses.

Si la ville est satisfaite de ses résultats, ce n’est pas le cas de tous les conseillers. Nathalie Perrin-Gilbert, maire du 1er arrondissement n’est pas d’accord pour que certains services tels que les crèches ou le stationnement deviennent plus chers. Mais comme le précise le maire Georges Képénékian, « c’est grâce à sa rigueur que la ville peut tenir ses engagements ».

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.