La fleur française du souvenir

L’Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre (ONAC) assure la gestion de l’œuvre Nationale caritative des Bleuets de France, issue de la première guerre mondiale.

Chaque 11 novembre, et 8 mai, des collecteurs font appel à la générosité des passants en leur proposant un bleuet, fleur qui incarne des valeurs de respect, de paix et de tolérance.. « Cela est une opération de solidarité et de transmission de la mémoire, assure le Général Pierre Chavancy, gouverneur de Lyon, cette collecte va bien au-delà de la récupération de fonds, le bleuet est une éducation à la citoyenneté ». Il signifie la paix et la liberté ; vivre en paix se conquiert et s’entretient.

Par cet acte solidaire, les lyonnais sont invités à aider les familles, les femmes, les enfants dont le mari ou le père, victime de guerre ou d’attentat terroriste, n’est plus. « Ce geste citoyen est symbole de cohésion, on se souvient de ceux qui se sont engagés pour la nation, qui ont donné pour la France » indique Magali Molina directrice de l’UNAC Rhône. Les collecteurs, souvent des étudiants, veulent s’engager pour le bien commun, pour ainsi permettre que la mémoire se transmette entre les générations. Il est instamment demandé aux lyonnais de faire bon accueil à ces jeunes qui du 3 au 12 novembre les solliciteront au nom de la République et de la démocratie.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.