Fin d’une époque

Le Carroussel place de la République, qui dans un premier temps devait quitter les lieux le 4 janvier, a été autorisé à rester d’abord jusqu’à fin janvier, puis jusqu’au 27 février, puis jusqu’au dimanche 6 mars. Le patron, Peter Hilt, est satisfait de ces prolongations, « Rester un maximum est pour nous la meilleure des choses » indique-t-il.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ceci, en raison de travaux qui doivent être effectués sur la place pour la rendre piétonne ; la station de taxis et l’emplacement velo’v vont être, comme le manège, supprimés. Fouziya Bouzerda adjointe au commerce de la Ville de Lyon ne voit pas l’utilité de le faire partir dans l’immédiat, les travaux devant être effectués en 2016, à une date qui semble encore indéterminée, mais cela est une décision de la métropole, qui soutient que cette opération, inscrite dans la PPI, va améliorer la perception de l’entrée de la rue Président Carnot et créer un effet d’appel de cette voie depuis la place. L’association Centre Presqu’ile, interrogée à ce propos pense que les travaux ne sont qu’un alibi, la vraie raison de ce départ étant le repeuplement du quartier Grolée.
Après avoir enchanté les enfants pendant trente ans à cet endroit, le Carroussel sera démonté lundi et mardi prochain, pour aller à son nouvel emplacement place Maréchal Lyautey, soit presque une semaine sans chiffre d’affaire, et … sans dédommagement !

contact: lyon-presquile@orange.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.