Fin de chantier … ou presque !

Les travaux du parking Saint-Antoine avancent, les grues vont disparaitre en juillet, et l’ouverture est programmée pour septembre prochain, mais il reste encore du travail à faire !

Pas d’agrandissement

Fort de sept cent soixante-dix places sur cinq niveaux, comme actuellement, de deux cents places sécurisées pour les vélos, et de vingt pour les motos, ce parking présentera un design intéressant et un confort lumineux insistant sur la sécurité. « Ce chantier a pris de longs mois de retard, reconnait Louis Pelaez président de Lyon Parc Auto (LPA), suite à de nombreux imprévus ».

En effet, les fouilles place d’Albon ont présenté un intérêt archéologique certain, des sols antiques et des habitations moyenâgeuses ont été retrouvés. Une galerie souterraine a été mise à jour le long de l’immeuble Pitance dont il a fallu consolider les fondations. Les bases du Pont du Change ont également été retrouvées, et seront visibles depuis l’espace services, au niveau moins un. « Nous avons commencé par construire les parois extérieures qui font un mètre d’épaisseur indique Didier Vallier directeur technique de LPA, puis avons fait le terrassement niveau par niveau, nous en sommes au moins cinq ».

L’entrée du parking sera au niveau du 10 quai Saint-Antoine, et la sortie place d’Albon.. L’entrée piéton sera face au 4 quai Saint-Antoine. Dès qu’il sera terminé, le transfert de la clientèle pourra s’effectuer, et le parking actuel entrer dans sa phase de démolition.

Ce chantier aura duré six ans au lieu de trois prévus initialement, et le budget doublé, soit soixante millions d’euros.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.