Fenêtre sur le handicap

Au cours de la Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes Handicapées et à l’occasion du centenaire de la Fédération des Aveugles de France, un colloque traitant de l’insertion des déficients visuels dans le monde du travail, a eu lieu le vendredi 17 novembre à l’Université Catholique.

Un challenge à portée de vue !

En France, un million sept cent mille personnes sont atteintes  de troubles de la vision, dont plus de deux cent mille aveugles que de nos jours la société doit prendre en compte. Mais malheureusement il y a encore beaucoup de discriminations de la part des employeurs, et quarante à 50% de cette population est au chômage.

Il est nécessaire de modifier l’environnement pour que ces personnes porteuses de handicap puissent s’insérer plus facilement dans l’entreprise. « Cela passe par un travail de sensibilisation auprès des organismes de placement et de formation, ainsi que des employeurs » indique Céline Chabot de la Fédération des Aveugles de France. En premier lieu, la personne non voyante doit faire état de ses capacités intellectuelles et de son intérêt pour l’entreprise. Ensuite il est nécessaire que cette dernière rende accessible tout l’environnement numérique avec des logiciels de synthèse vocale, et qu’un système d’alliance se mette en place entre une personne valide et une handicapée, qui si elle est compétente et a de la personnalité, rassurera l’employeur.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.