Faire rayonner Saint-Nizier

Les Amis de l’Eglise Saint-Nizier et le comité d’intérêt local Centre Presqu’ile souhaitent qu’à l’occasion du réaménagement de la place située devant l’église, un parvis qui permettra d’admirer la façade en prenant un peu de recul, soit créé.

Une opportunité qui ne se reproduira pas !

Dès 1994, cette idée avait été émise par l’architecte en chef des Monument Historiques, Jean-Gabriel Mortamet. Quelques années plus tard, les deux associations précitées s’en était saisie, pour la porter devant la mairie de Lyon.
Dans le cadre du projet des Terrasses de la Presqu’ile, une nouvelle demande a été faite en 2016 à la Métropole qui jusqu’à aujourd’hui fait la sourde oreille. Quelques contacts ont bien eu lieu entre les élus et les responsables associatifs, mais sont actuellement dans une impasse, la Métropole répondant que ce projet ne correspond pas à l’allure du quartier. « Et pourtant il s’agirait seulement qu’au droit de l’église, la rue fasse une courbe pour laisser place au parvis ! » précise Yves Jaeger président des Amis de Saint-Nizier.

De son côté, la Métropole propose qu’à six mètres de l’église soit disposé un carrefour supprimant le bosquet existant, pour rejoindre le quai. « A notre avis ce projet n’est pas bon, assure Bernard Colombaud président de Centre Presqu’ile, la pollution sera accrue, il s’agit d’une dégradation par rapport à l’existant ».

Les deux associations précisent que ce sont les riverains et les habitants du quartier qui les premiers ont demandé ce parvis, et qu’aujourd’hui ils sont soutenus par les architectes, la Renaissance du Vieux Lyon, l’Union de Comités d’Intérêts Locaux, et nombre de lyonnais qui ont signé la pétition lancée sur Change.org : « UN PARVIS POUR L’EGLISE SAINT NIZIER A LYON », qui a déjà recueilli plus de trois mille cinq cents signatures, et que tous les lyonnais sont appelés à parapher, car réaliser un carrefour au lieu d’un parvis qui mettrait en valeur la coupole, serait une grave erreur.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.