Faire bon ménage

A l’occasion de la Saint-Valentin, l’association Pignon sur Rue a voulu délivrer un message d’amour entre automobilistes et cyclistes. Dur, Dur !
A cette occasion, elle a distribué, à l’angle des rue Edouard Herriot et Gentil des flyers « Cycliste je t’aime quand tu ne grilles pas les feux » ou « automobiliste je t’aime quand tu ne t’arrêtes pas sur la bande cyclable », et a communiqué sur le double sens cyclable qui se généralise dans la presqu’ile. « C’est en multipliant ce type d’action que l’on fera comprendre que la cohabitation entre les différents modes de transport est possible, souligne la directrice Marine Fabre, c’est un gros travail d’éducation ». Car il est vrai que si quelques automobilistes sont respectueux envers les vélos, beaucoup ne connaissent pas ou ne font pas attention aux bandes cyclables, quand d’autres trouvent le comportement des cycles très incorrect. « Il y a de plus en plus de tension dans la ville, poursuit Marine, car il y a de plus en plus de vélos ». Un travail de pédagogie dès le plus jeune âge semble donc nécessaire.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.