Faire bloc

Menacé de dissolution par le gouvernement, le groupe antifasciste La Gale a organisé une manifestation samedi 26 mars au départ de la place des Terreaux, qui s’est rendue place Bellecour.

La Gale lutte contre toute forme d’oppression, racisme, islamophobie etc., et propose l’autonomie des peuples. « Nous portons un certain nombre de valeurs antifascistes, et assumons un discours sur les réseaux sociaux, indique Florent sympathisant de La Gale, nos idéaux sont écoutés ». Seulement d’après la préfecture, ce groupuscule antifasciste commet des agressions et lance des appels à la haine dans la capitale des Gaules, d’où la décision gouvernementale.

La dissolution n’arrêtera pas les contestations qui se poursuivrons ; le groupe refuse d’être dissout quand la révolte gronde. Il estime avoir la liberté de s’exprimer et de lutter. D’après les manifestants, il est nécessaire de construire un large front antifasciste.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.