Expérimentation biaisée !

Suite à l’annonce de piétonnisation du cours Charlemagne entre la patinoire et l’Hôtel de Région, la mairie du 2e arrondissement a lancé une enquête pour connaitre le ressenti des habitants.

Les résultats donnent plus de 70% d’avis défavorables, car ce projet risque d’entrainer des nuisances, la circulation devra être déviée par les quais ou dans les rues parallèles.

Une expérimentation de trois mois doit avoir lieu au printemps, mais la période n’est pas des mieux choisies, car de nombreuses entreprises sont en télétravail, il n’y a donc pas les flux normaux de circulation. La ville justifie cela avec le terminus du T2 qui dans quelques mois arrivera à Montrochet. « Nous ne croyons pas du tout à cela, lance Pierre Oliver maire du 2e arrondissement, c’est une décision punitive pour les habitants de la Confluence ».

Réduire la place de la voiture en ville est une nécessité, mais depuis une vingtaine d’années, dès le démarrage de la construction du quartier, tout à été prévu pour plus de mobilités douces, donc moins de voitures ! Il n’y a pas besoin d’en rajouter !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.