Evasion poétique

La Croix Rousse enchantée, tel est le nom de l’exposition qui se tient jusqu’au 4 octobre à la mairie du 1er arrondissement, dont le vernissage, au son d’un violon russe, a eu lieu le mardi 17 septembre,

Deux artistes peintres russes, Svetlana Arefiev et Macha Belsky venues à Lyon il y a une vingtaine d’années, sont tombées amoureuses de la ville et plus particulièrement du plateau Croix-Roussien.

Si la première, restauratrice du patrimoine, peint surtout des figures imaginaires ou des portraits de croix-roussiens où le flou vient confondre le sujet avec l’espace de la toile, et fait écho à une imagerie du souvenir, la seconde est très portée sur les vues et paysages. « Ce monde que je crée m’aide à affronter la vie » indique Macha. Le thème principal de son œuvre est l’architecture de Lyon ; la beauté de cette ville d’un âge vénérable l’envoûte ! Elle révèle dans ses tableaux sa beauté toute particulière. Les immeubles, éléments essentiels du paysage urbain, dialoguent les uns avec les autres, une perspective brisée entraine le spectateur au fond du tableau. « Dans cette ville que je cherche à représenter, on ressent le souffle des vieilles pierres, on éprouve un sentiment de sérénité ! »

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.