Et après ?

La détresse financière et morale des restaurateurs, artisans, commerçants, libéraux et dirigeants de TPE n’est plus à démontrer, il y a une impérieuse nécessité de prolonger les soutiens aux professionnels en 2021.


Malgré la réouverture, une activité morose
Le deuxième confinement sera le marqueur d’un divorce durable entre les artisans, commerçants, dirigeants de TPE, le monde de la culture et les pouvoirs publics dont la logique sanitaire est jugée incompréhensible par l’écrasante majorité des Français. Avec un moral au plus bas, pour trois-quarts de ces entreprises, l’année 2020 sera à marquer d’une pierre noire !
Au manque de considération s’ajoute pour 85% d’entre eux le stress du lendemain avec un chiffre d’affaires 2020 en baisse très forte pour toutes les catégories d’entreprises, confinées ou non. 


La réouverture des commerces « non-essentiels » le 28 novembre est pour sa part loin d’avoir apaisé les craintes, baisses de fréquentation et de chiffre d’affaires sont à relever. Près d’un tiers des responsables de TPE s’interrogent sur l’avenir de leur activité à échéance du premier trimestre 2021.  
La politique sanitaire du gouvernement envers les commerces et lieux jugés non essentiels est jugée incompréhensible. Alors que les consommateurs se pressent dans les grandes surfaces et les salariés dans les transports en commun, la fermeture des commerces dits « non-essentiels », cinémas et théâtres et dès lors désignés « à tort » comme principaux vecteurs de la pandémie, ne passe pas. 
Si les entreprises du secteur CHR sont les plus touchées par les baisses de chiffres d’affaire en 2020, celles qui ont subi les deux confinements les suivent de très près, lorsque 67% des activités dont l’ouverture était autorisée enregistrent elles-mêmes une baisse d’activité. 
Il est important de souligner qu’une activité « ouverte » n’est pas nécessairement une activité florissante. Ainsi, si la grande distribution alimentaire a vu son CA progresser, alors que tout l’alimentaire n’a pas connu cette même fortune ! 

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.