Espoir détrôné

Après les dernières annonces gouvernementales, rien ne va plus dans le secteur de la restauration.

En pleine crise de légitimité, plombés par les difficultés à l’embauche, les restaurants font face à des annulations en cascade qui pourraient menacer sérieusement la reprise économique.

Une clientèle fragilisée

La rentrée, la vaccination et la reprise économique annonçaient des perspectives, sinon radieuses, au moins positives pour le secteur de la restauration, malgré la suppression progressive des aides (fonds de solidarité notamment). C’était sans compter sur l’arrivée d’une cinquième vague qui inquiète fortement les acteurs.Les conséquences économiques sur le secteur sont directes et catastrophiques, alors même qu’aucune mesure de fermeture ou de couvre-feu n’ont été prises et que les professionnels de l’hôtellerie-restauration appliquent un protocole sanitaire renforcée pour assurer la sécurité des salariés et des clients, les annulations pour les semaines à venir sont constatées par 65% des professionnels.

L’annonce d’une nouvelle vague a suffi malgré tout à plomber les perspectives économiques. L’Umih (Union des métiers de l’industrie hotellière) révèle que les entreprises déclarent à 75% une baisse de leur chiffre d’affaires entre 2019 et 2021 et pour un tiers d’entre elles la baisse atteint 50 %.

« Notre secteur a manifestement encore besoin de cousu-main alors que s’ouvre une nouvelle période de grande incertitude avec cette vague épidémique, alerte Roland Héguy, président de l’Umih , le dispositif « coûts fixes » ou le fonds de solidarité doivent pouvoir être réactivés à la demande, pour les entreprises qui en auront besoin pour cette fin d’année. Il appelle les Français à maintenir leurs réservations dans les hôtels et restaurants, et à faire confiance aux professionnels. 

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.