Ephémère mais oh combien symbolique !

Afin de sensibiliser l’opinion publique et les élus sur le fait que les expulsions ont repris depuis le 1er avril, et que des enfants se retrouvent de nouveau à la rue, une bonne centaines d’élèves de l’école Jean Mermoz du 8e arrondissement sont venus soutenir les actions de l’association Donner la main Don de soi, le jeudi 5 avril, en construisant place Antonin Poncet, une maison éphémère en boites de chaussures.

L’énergie du cœur

Cette école a depuis le début de l’année, travaillé sur la citoyenneté et la solidarité. « Cette action tombe parfaitement dans le thème que nous étudions, indique Sophie Lardet, enseignante et organisatrice de l’évènement, les enfants étaient impatients de venir, c’est l’aboutissement et la mise en action de ce dont nous nous préoccupons ». Lorsque l’école a commencé à parler de ce projet, elle a senti un immense élan de générosité de la part des enfants et des familles. « En déposant une boite pour construire le mur, indique Maëlys élève de CM2, j’ai l’impression d’aider les gens qui sont dans la rue, qui pourraient être de ma famille ». En effet, les aléas de la vie peuvent rapidement précipiter quelqu’un dans cette situation.

Cette maison en boites à chaussures n’a pas de toit. « Cela pour symboliser les sans-abri qui n’ont pas de toit, précise Jean-Marc Roffat président de l’association, nous demandons à ceux qui ont de l’argent et du pouvoir, c’est-à-dire les élus, de venir mettre le toit ».

Cette opération souriante, positive, faite avec l’énergie du cœur, incite à réfléchir sur la dureté des conditions de vie dans la rue. « La France a-t-elle le droit de laisser des enfants dormir dehors ? » s’interroge Jean-Marc Roffat qui voudrait travailler avec les élus pour trouver en milieu rural, une solution pour ces personnes sans domicile. Et il a des idées qu’il voudrait exposer.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.