Entre force et fragilité

Jusqu’au 27 février, la Galerie Estades située quai Saint-Vincent, propose une exposition consacrée aux sculptures animalières, une quarantaine d’œuvres étonnamment réalistes et expressives de l’artiste lyonnais Damien Colcombet.

Né en 1967 à Rennes, Damien Colcombet est lyonnais d’adoption. Son parcours est pour le moins étonnant. Très attiré dès son plus jeune âge par la nature il suit son père, ingénieur agronome, dans les fermes où il admire les animaux. Plus tard, il observera la faune sauvage dans les zoos et les réserves africaines.

Après ses études à Sciences Po il épouse une carrière qui le mène à la direction financière d’une grande société française, mais le modelage animalier le taraude, aussi à partir de 2011, se consacre-t-il exclusivement à son art. « En fait, je suis surtout passionné par les animaux, la sculpture vient après » précise-t-il. Grâce à son souci du détail, il réussit à reproduire de mémoire, avec un incroyable réalisme la morphologie et les attitudes de ses modèles. Il travaille la patine de ses bronzes, et d’ailleurs l’une de ses sculptures est exposée au parc de la Tête d’Or.

Journée modelage en direct le samedi 30 janvier, de 10h à 13h et de 14h30 à 18h : l’artiste réalisera une œuvre en terre au fil de la journée. Un événement à ne pas manquer !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.