Engagement constant

Le logement social est une thématique chère à la municipalité. La loi SRU veut rééquilibrer les territoires, et impose que chaque commune en ait 25%. Lyon est à 21,5%, il y a encore du chemin à faire.

Travailler sur le local

« L’objectif de cette mandature est d’atteindre les 25%, indique Grégory Doucet maire de Lyon, lors du Conseil municipal du jeudi 17 décembre, car il y en a bien besoin, trois quarts des lyonnais auraient la possibilité d’en avoir un ». Il faudra donc construire quelques neuf mille trois cents logements au cours du mandat. Ceci en tenant compte d’un rééquilibrage entre les arrondissements, afin de favoriser la mixité sociale.

L’adhésion de la ville à l’Office foncier solidaire (OFS) de la Métropole permettra de maîtriser le coût du foncier qui a considérablement augmenté ces dernières années, ce qui empêche les plus modestes d’accéder à la propriété. L’OFS permettra de dissocier l’immeuble du terrain.

Les commerces de proximité sont des acteurs essentiels du territoire auprès desquels la ville s’engage en proposant l’exonération des loyers pour les locaux lui appartenant, pendant les périodes non travaillées, ce qui devrait lui coûter cent cinquante mille euros ! Il y a une semaine elle a lancé un appel à projet pour la reprise du kiosque des Jacobins, qui devrait être effective au début du printemps.
Sept jours d’ouverture dominicale seront autorisés en 2021. Il s’agira des jours les plus rentables pour les petits commerces, de manière à établir une équité entre ces derniers et les grandes surfaces.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.