Enfin le bout du tunnel !

La rue Victor Hugo a une grande influence dans le 2e arrondissement et dans la ville. C’est pourquoi depuis plusieurs années, de nombreux acteurs publics et privés demande sa requalification.

Un coup d’accélérateur

Celle-ci va se décliner dans le projet Cœur Presqu’ile qui prévoit de rénover les places des Terreaux, de la Comédie, Louis Pradel, Tolozan, Ampère, ainsi que les rues Joseph Serlin, de la République et Victor Hugo.

En ce qui concerne cette dernière qui est vieillissante et détériorée, le projet de réaménagement prévoit de remettre le patrimoine en valeur pour renforcer l’attractivité commerciale et touristique de cette artère. Pour ce faire, il est nécessaire de favoriser sa vocation piétonne par un cheminement confortable. « Cette artère majeure va donc subir une rénovation complète, en tenant compte de la contrainte qu’impose le métro, indique Michel Le Faou adjoint à la Métropole délégué à l’urbanisme, lors du CICA du mercredi 8 novembre, car celui-ci peu enterré, interdit toute plantation au sol ». La rue va donc rester essentiellement minérale, alors que la place Ampère végétalisée se transformera en poumon de verdure du quartier, et que les rues adjacentes deviendront également verdoyantes.

Le revêtement du sol en pierre granitique sera résistant et durable, et l’éclairage se fera de façade à façade – sans pointer sur les fenêtres – qui pour être mises en valeur de la meilleure façon, devront être ravalées. A noter que certaines aides financières pourront-être accordées pour les ravalements complexes. Hormis les livraisons et les habitants, aucun véhicule n’aura accès à cette rue, dont les entrées place Bellecour et place Carnot seront interdites, et les accès perpendiculaires limités. Des dispositifs de sécurité seront mis en place et un système de vidéo verbalisation  pénalisera toute intrusion non autorisée. « Lors de ces travaux qui seront fait tranche par tranche pour respecter les commerces, poursuit l’adjoint, nous serons attentifs à la bonne coordination entre aménagement et ravalements ». Bref, un espace de qualité, pour le confort des habitants, commerçants et riverains qui devront être largement associés à ce projet.

Les travaux préparatoires doivent débuter fin 2018, pour que la réfection puisse commencer un an plus tard, et que tout soit terminé à la fin du mandat municipal, c’est-à-dire en 2020, ce qui parait un peu juste … !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *