Enfants indignés !

Dans le cadre du Conseil Territorial du 1er arrondissement, le Conseil d’arrondissement des Enfants s’est interrogé sur les migrants, et a interpellé le mardi 3 décembre, via la mairie du 1er, les élus municipaux.

Œuvrer pour convaincre

Les enfants sont très étonnés qu’un certain nombre de migrants vivent dans la rue, sans toit pour les abriter, sans nourriture. « Il n’est pas normal de ne pas les accepter en France, affirme X, ils ne viennent pas par plaisir ».

La ville, la métropole et l’Etat font des actions pour les accueillir, mais cela n’est pas suffisant. Que les enfants se soient saisis d’un tel sujet montre à quel point cela est prégnant dans le 1er, et les touche. « Cette interpellation permet de rendre visible ce que l’on veut tenir invisible » remarque la maire Nathalie Perrin-Gilbert

Un toit et de la nourriture sont des éléments fondamentaux pour vivre, mais c’est l’affaire de tous. Dans le 1er, dans de nombreux cas, de simples citoyens se substituent aux autorités, pour nourrir ou héberger ces personnes et familles qui n’ont rien ! « Nous avons de nombreux équipements vides, poursuit la Maire, il faudrait les mettre à disposition, la ville a suffisamment de moyens ».

Cependant, tout n’est pas simple ! La maire du 1er se propose tout de même d’exiger une intervention du préfet, qui en la matière est responsable, car ces situations créent des problèmes sanitaires.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.