Encore une taxe !

Avec une nouvelle taxe spéciale d’équipement régional, le gouvernement assomme les propriétaires

L’Union Nationale de la Propriété Immobilière (UNPI) appelle l’Etat à revenir à la raison et à retirer ce nouvel impôt prévu pour 2017. De nombreux bailleurs et occupants  risquent de ne plus pouvoir payer et de se trouver dans l’obligation de vendre leurs biens.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’UNPI rappelle que les impôts fonciers ont augmenté de 16,5 % en cinq ans  (Observatoire des Taxes Foncières) et ont lourdement pénalisé le pouvoir d’achat des ménages. De plus, le bilan de cette mesure sera extrêmement négatif pour l’économie locale : report ou annulation des travaux entrainant une dégradation du parc de logements, perte d’activité des entreprises du bâtiment qui n’embaucheront plus. « Les vaches à lait que sont les propriétaires seront bientôt en rupture, indique le président Victor-John Vial-Voiron, le gouvernement aura alors rempli son objectif : une France de locataires appauvris ». La reprise durable de l’activité ne se fera pas sans une baisse significative de la pression fiscale et des contraintes qui continuent de plomber l’investissement immobilier et sa rentabilité.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.