En un instant, leur vie a changé !

Alors que la pandémie de Covid-19 a immobilisé une grande partie du globe pendant près de deux ans, des millions de personnes ont dû braver tous les interdits pour sauver leur vie. À l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés le lundi 20 juin dernier, Vision du Monde, association de solidarité internationale qui vient en aide aux enfants les plus vulnérables, a organisé une rencontre à la cité de la gastronomie à l’Hôtel-Dieu

Un chiffre qui ne cesse d’augmenter

Pour la première fois, la barre des cent millions de personnes obligées de fuir leur pays pour cause de conflits ou persécutions a été franchie !

L’ONG alerte sur la violence inacceptable à laquelle sont exposés les citoyens contraints de fuir leur pays et met en garde contre les effets catastrophiques du changement climatique sur les déplacements de populations. Toute personne craignant d’être persécutée en raison de sa race, de sa religion, de sa nationalité, de son appartenance à un certain groupe social ou de ses opinions politiques et qui se trouve hors du pays dont elle a la nationalité est considérée comme réfugiée.

L’intensification des conflits est l’une des raisons principales qui pousse les populations à quitter leurs terres. En Afrique, de nombreux pays sont concernés : des attaques djihadistes au Mali et au Burkina Faso, le conflit dans la région du Tigré en Éthiopie, La situation est également critique en Afghanistan où la prise de pouvoir par les Talibans est venue accentuer la crise sécuritaire du pays. Malgré cette longue liste, un conflit retient actuellement toutes les attentions : celui qui frappe l’Ukraine depuis quelques mois, qui a généré la plus importante crise de réfugiés en Europe depuis la deuxième guerre mondiale.

Comment imaginer devoir tout quitter en un instant, pour se mettre en sécurité et rester en vie ? De nombreuses populations sont exposées aux combats partout dans le monde. Alors que l’intensification des conflits n’a de cesse de faire augmenter le nombre de réfugiés, une autre menace favorise les déplacements massifs de personnes : le changement climatique qui est un facteur important de déplacement des populations en s’ajoutant parfois un contexte déjà difficile.

Pour lutter contre ces catastrophes, l’ONG Vision du Monde est présente dans plus de cent pays dans le monde, et se positionne pour répondre aux besoins des personnes réfugiées ou déplacées.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.